On ne présente plus l'EeePC 701 d'Asus, ce formidable Netbook© qui a révolutionné le domaine de l'ultra-portable en micro-informatique en début d'année 2008.

Eeepc 701 noir

Fiche technique "Asus EeePC 701SD Linux 8 Go 7" TFT"

  • Constructeur Asus
  • Type de boîtier Ultra portable - Sub Notebook
  • Poids en kg 0,99 Kg
  • Écran 7" (15cm x 9cm)
  • Processeur Intel Celeron
  • Fréquence du processeur / Fréquence de Bus 900 MHz / NC
  • RAM installée 512 Mo
  • Type de mémoire vive installée DDR2
  • RAM maxi 2 Go
  • Disque dur 8 Go SSD (mémoire Flash, 4 Go sur le EeePC 701 4G)
  • Lecteur de cartes mémoire Secure Digital Haute Capacite (SDHC) jusqu'à 16 Go
  • Webcam intégrée Oui, avec micro
  • Carte son Hi-définition Audio CODEC
  • Carte réseau Ethernet 10/100 Mbps
  • Communication sans fil WiFi 802.11b/g
  • Connecteurs 3 USB 2.0, 1 Ethernet RJ-45, 1 VGA, 1 entrée audio, 1 sortie audio
  • Dispositif de pointage TouchPad (pavé tactile)
  • Type de batterie / autonomie Batterie 4 cellules
  • Système d'exploitation et Logiciels fournis Linux
  • Dimensions (l x p x h) en mm 225 x 164 x 35

A mon avis, l'EeePC 701 d'Asus est l'ultra-portable qui correspond le mieux à l'esprit du Netbook©. C'est l'ordinateur que j'attendais depuis longtemps. A condition de l'utiliser à ce pour quoi il est fait, il donne entière satisfaction. Il offre le meilleur rapport qualité/prix et aussi la meilleure mobilité, le tout pour moins de 200 € (300 € à sa sortie). C'est la 2CV des ultra-portables.

Comme elle à son époque, dans un autre domaine, c'est un symbole de liberté. Avec son système d'exploitation Linux, distribution Xandros, et sa configuration logicielle très complète, ce mini-ordinateur nous libère de l'achat et de l'installation de logiciels coûteux et de nombreuses contraintes liées à la sécurité. Comme la 2CV, il est aussi plein de défauts, son écran est trop petit pour certains sites, il faut jouer avec les ascenseurs verticaux et horizontaux, voire avec la souris et la touche "Alt" pour certaines boîtes de dialogue, le clavier très petit occasionne de nombreuses fautes de frappe et le pavé tactile est quasiment inutilisable. Mais comme pour elle, ses défauts font aussi son charme.

Toutefois, Xandros n'étant plus mise à jour, il est conseillé de la remplacer par une distribution Linux légère adaptée à ce type d'ordinateurs, par exemple Slitaz ou Lubuntu.

J'ai installé Slitaz 3.0 (et son plug-in EeePC) sur mon EeePC 701, à la place de Xandros, que du bonheur. Le système complet, avec Abiword, Gnumeric, SMplayer, Gftp, Midori, Firefox, The Gimp, aMsn, etc, prend moins de 600Mo sur le disque dur de 4Go (un peu plus après avoir installé OpenOffice). Il démarre en à peine 30 secondes et s'arrête en une dizaine. Un seul petit problème, pour le moment, la webcam n'est pas reconnue. Voir l'article "Coups de coeur - Slitaz GNU/Linux". Documentation pour l'installation sur disque dur : http://www.slitaz.org/fr/doc/handbook/install.html

J'ai installé Lubuntu 12.04, distribution très légère également, mais plus complète que Slitaz, sur le Eeepc 701 SD (avec un disque dur de 8Go) d'une amie, tout fonctionne parfaitement, même la webcam. Il démarre en moins de 30 secondes et s'arrête en 5 secondes. Mon frère a réussi à l'installer sur son EeePC 4G, malgré le disque dur de 4Go, et il reste plus d'1 Go de libre (l'astuce consiste à connecter, soit une clé USB, soit une carte SD, pour contourner la capacité minimum de 4,4 Go requise pour l'installation). http://www.ubuntu-fr.org/telechargement?variante=lubuntu ou http://lubuntu.fr/

D'après TimCruz du site Geek De France, Linux Mint (Debian Edition) serait aussi très bien adaptée au EeePC 701.

Il est aussi possible d'installer Bodhi : http://adrien.caillot.free.fr/?p=5104

Pour installer ces deux distributions, j'ai utilisé des LiveCD avec un lecteur de CD-ROM en USB, mais il est possible de créer des LiveUSB pour une installation à partir d'une clé USB.

Malheureusement, la généralisation de l'installation de Windows sur ce type de machine a provoqué son déclin. Les avantages du Netbook disparaissaient avec ce système d'exploitation, lourd, nécessitant un disque dur mécanique de grande capacité et plus de puissance, pour fonctionner. Il est maintenant, pratiquement impossible de trouver un Netbook sous Linux dans le commerce.


Cependant, le Netbook annonçait l'arrivée des tablettes, qui offrent à peu près les mêmes avantages et qui, comme les Netbook de première génération, n'utilisent pas, dans leur grande majorité, Windows comme système d'exploitation. La migration a quand même eu lieu, cette fois-ci, malgré les efforts désespérés de Microsoft.

Les Chromebook sont peut-être aussi, dans une certaine mesure, les héritiers des Netbook sous Linux.