INSTALLATION D'UNE DISTRIBUTION LINUX

Tux

Cet article n'est pas un énième tutoriel sur l'installation de GNU/Linux, il s'agit simplement de quelques conseils pour vous aider à préparer votre installation. La préparation est une étape importante pour réussir l'installation et par conséquent votre transition de Windows à Linux. Les puristes ne seront pas d'accord avec cet article et ils auront raison, mais je ne voulais pas le faire trop technique pour ne pas décourager les débutants.

Il y a deux versants, la préparation psychologique de l'utilisateur et la préparation matérielle de l'ordinateur.

Pour ne pas être déçu et bien comprendre ce qu'est Linux, je vous conseille de lire cet article et ses commentaires : http://www.commentcamarche.net/faq/7283-linux-n-est-pas-windows et de consulter ces sites : http://toutoulinux.free.fr/pourquoi.php, http://www.siteduzero.com/tutoriel-3-12827-reprenez-le-controle-a-l-aide-de-linux.html avant de vous lancer.

Accessible à tous


Il n'est plus nécessaire d'être un informaticien ou un passionné d'informatique pour utiliser Linux.

Il peut y avoir plein de raisons de passer à Linux, le ras de bol des virus, le refus de changer d'ordinateur à cause d'un système d'exploitation non maintenu et obsolète, la lenteur de son vieil ordinateur, etc.

Mais à mon avis, la seule solution pour réussir sa mutation est de le désirer vraiment et d'être prêt psychologiquement à changer et à remettre en question ses connaissances.

Pour un débutant complet en informatique, Linux n'est pas plus difficile, il est peut-être même plus facile, à aborder qu'un autre système d'exploitation, comme Windows, par exemple.

Pour un simple utilisateur de Windows, la présentation générale de la plupart des distributions Linux est assez similaire à son environnement habituel, avec un bureau et ses icônes de raccourcis, un menu "Démarrer" pour accéder aux différentes fonctions (classées par catégories) et un dossier "Home" qui correspond à peu près au dossier "Mes documents".

Quels logiciels ?


Il est pratiquement possible de tout faire avec les mêmes logiciels, sous Linux que sous Windows, avec par exemple : Firefox, Thunderbird, LibreOffice, AbiWord, Gnumeric, TheGimp, Skype, VLC, Audacity, FileZilla, FireFTP, KompoZer, etc. Si vous n'utilisez pas encore ces logiciels sous Windows, voici un tableau de correspondance : http://fr.wikipedia.org/wiki/Correspondance_entre_logiciels_libres_et_logiciels_propriétaires

Pour un bidouilleur sous Windows, la difficulté est d'oublier ses vieux réflexes et de devenir à nouveau un débutant.

Un des problèmes que vous risquez de rencontrer avec Linux, est la non reconnaissance des composants ou des périphériques. Il est donc souhaitable de tester la compatibilité matérielle de l'ordinateur à l'aide d'un "LiveCD" de la distribution choisie, avant de l'installer sur le disque dur. En général, un matériel un peu ancien est parfaitement reconnu. Linux est un bon moyen de recycler votre ancien PC.

Un LiveCD, est un CD-ROM "bootable" qui contient une distribution complète, comprenant le système d'exploitation et un certain nombre de logiciels, qui couvre tous les besoins d'un utilisateur courant (Internet, messagerie classique et instantanée, bureautique, retouche d'image, multimédia, etc). C'est à dire qu'il permet d'effectuer les tâches suivantes : surfer sur Internet, consulter son courrier, créer un document, un tableau ou une présentation, lire des vidéos ou des MP3, visionner ou retoucher des photos, etc. Il est aussi possible de lire ou d'écrire sur le disque dur de l'ordinateur. Couplé avec une clé USB, il est possible de sauvegarder ses données, voire sa configuration. C'est une solution très efficace pour surfer en toute sécurité. Comme il n'est pas possible d'écrire sur le CD-ROM, il n'y a aucun risque de virus. Attention toutefois, un LiveCD est souvent moins rapide qu'un système installé sur le disque dur, hormis quelques distributions très légères, comme Damn Small Linux, SliTaz ou Toutou Linux.

Création du LiveCD


Pour créer le LiveCD, télécharger le fichier "iso" de la distribution, puis à partir du logiciel de gravure, choisir l'option "graver une image ISO", et graver l'image sur un CD vierge (CD-R ou CD-RW).

Il est aussi possible de créer un LiveUSB sur une clé USB à l'aide de UnEtBootin : http://unetbootin.github.io/

Le test


Insérer le LiveCD ainsi créé dans le lecteur de CD et démarrer l'ordinateur. Il peut être nécessaire de maintenir une touche de fonction "F" (F10, F12 ou autres) au démarrage pour obtenir un menu de choix de boot, ou de modifier l'ordre de boot dans le BIOS de la carte mère (option "setup" au démarrage de l'ordinateur) Voir : http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/modifier_ordre_amorcage_du_bios

Suivre ensuite les indications.

Le contenu du LiveCD se décompresse et se charge en mémoire vive, sans rien installer sur le disque dur de l'ordinateur, vous êtes alors dans un environnement Linux. Vérifiez que tous les périphériques et composants sont reconnus et fonctionnent (carte graphique, carte son, carte réseau, carte ou clé WiFi, webcam, imprimante, etc...) et vérifiez la configuration logicielle.

Si la distribution convient à l'ordinateur et à l'utilisateur, il est temps de l'installer sur le disque dur.

Certaines distributions peuvent s'installer à partir d'un LiveCD,

  • soit à partir du menu de démarrage,
  • soit à chaud, à partir d'un raccourci présent sur le bureau,
  • soit encore en ligne de commande.

D'autres distributions nécessitent d'utiliser une image ISO spécifique, il faut alors la télécharger et la graver comme pratiqué pour créer le LiveCD.

Avant d'installer Linux je conseille vivement de sauvegarder les données présentes sur le disque dur et le MBR. Il faut savoir qu'une fois Linux installé sur le disque dur la partie boot de Windows (MBR) est remplacée par la partie boot de Linux et en cas de suppression de Linux, il faut restaurer le MBR. Voir : http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/comment_sauvegarder_le_mbr. Si le disque dur de votre ordinateur est tatoué : http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/comment_amorcer_ubuntu_avec_bootmgr

La préparation du disque dur


Il est possible d'installer Windows et Linux sur deux disques durs distincts (c'est la méthode que je préfère), mais pour une installation en "dual-boot" (ou double amorçage), Windows-Linux, sur un seul disque dur, il est fortement recommandé de défragmenter le disque dur avant de le partitionner. Le partitionnement est le découpage du disque dur en plusieurs parties (volumes).

La défragmentation s'effectue à l'aide de l'utilitaire qui se trouve dans le menu Démarrer, Programmes, Accessoires, Outils Système.

Pour partitionner le disque dur, le plus simple est d'utiliser un logiciel gratuit comme, par exemple, "Easus Partition Manager" (EPM) http://www.partition-tool.com/personal.htm sous Windows ou Gparted sous Linux (en général inclus au LiveCD). Il est préférable d'installer EPM avant de défragmenter le disque dur. Voir : http://www.commentcamarche.net/faq/sujet-12269-easeus-partition-master

Il faut d'abord redimensionner (réduire) la partition principale existante (C), en gardant une certaine marge d'utilisation à Windows, puis créer la nouvelle partition dans la partie ainsi libérée. A noter, que sous Windows les lettres A et B sont réservées aux lecteurs de disquettes, C au système, et en général E au lecteur de CD-ROM. Avec EPM, il est possible de créer seulement des partitions Windows, choisir le formatage FAT32, totalement compatible Windows-Linux. Pour information, Linux utilise un autre format, Ext2, Ext3 ou Ext4, pour le système, les logiciels et les données, et le format Swap pour le fichier d'échange de la mémoire virtuelle.

Pour fonctionner, Linux a besoin de deux partitions au minimum, une partition Ext et une partition d'échange Swap. Selon la distribution, la partition Ext doit avoir une capacité de 2Go à 10Go et la partition Swap du double de la mémoire vive installée, c'est à dire pour une mémoire RAM de 512 Mo, une partition swap de1024 Mo ou 1Go. Il est possible de créer plus de partitions, une pour le système, une pour les logiciels et une (home) pour les données personnelles, mais pour débuter, nous allons faire au plus simple. Ce partitionnement sera proposé lors de l'installation et pourra se faire automatiquement sur une partition FAT32, il suffira de la sélectionner lorsque le système le demandera.

Sous Linux, le premier disque dur est hda ou sda (selon le type, IDE ou SATA), la première partition hda1 ou sda1, la deuxième partition hda2 ou sda2, le deuxième disque dur est hdb ou sdb et ainsi de suite.

Root est l'administrateur total du système, il a tous les droits, alors que l'utilisateur, par défaut a des droits limités, qui peuvent être modifiés par Root, en cas de besoins.

Le dossier Home, correspond plus ou moins au dossier Documents and Settings de Windows XP ou Utilisateurs de Vista et de Seven. C'est à cet endroit que se trouvent les documents personnels et les configurations de l'utilisateur. Le dossier Home peut être placé sur une autre partition ou sur un autre disque dur que celui où se trouve le système.

Personnellement, je crée toujours au moins deux partitions sous Windows (C: et D:), et je déplace le dossier "Mes documents" sur D:. Je sauvegarde aussi toutes mes données provisoirement sur D: avant de les sauvegarder sur un disque externe. Cette organisation, permet de réinstaller le système sur C: sans perdre les données placées sur D:. Pour installer Linux en double boot, je crée ensuite une partition FAT32 d'une dizaine de Go dans laquelle je créerai les partitions Ext et Swap, tout en conservant mes partitions Windows (C: et D:).

L'installation


Une fois les sauvegardes des données effectuées, et la ou les partitions créées, insérer le CD-ROM contenant la distribution Linux à installer et démarrer l'ordinateur.

Au démarrage du CD-ROM, il doit y avoir un menu proposant des options qui peuvent différer d'une distribution à une autre, mais en général il est proposé de choisir le type d'installation (à la place ou à côté de Windows), la langue, le nombre de partitions, etc.

L'installation peut prendre plus ou moins trente minutes, en fonction de la distribution choisie et la puissance de l'ordinateur.

A la fin de l'installation, il est demandé de redémarrer l'ordinateur et de retirer le CD-ROM qui doit être éjecté automatiquement.

Il n'y a en principe pas de logiciel à installer, mais il peut être demandé de terminer la configuration du système, choix de la langue, du thème du bureau, du nom et du mot de passe de l'utilisateur, du mot de passe de l'administrateur (root), si ces précisions n'ont pas été demandées lors de l'installation.

Pour plus de précisions quant à l'installation de Linux, voir sur le site dédié à la distribution choisie, l'installation peut différer d'une distribution à une autre : http://www.linux-pas-a-pas.org/installer-linux

Quelle distribution ?


Il ne reste plus qu'à choisir la distribution.

http://www.commentcamarche.net/faq/3742-choisir-une-distribution-linux

Un LiveCD très léger et très rapide, à tester : http://www.slitaz.org/fr Son installation sur disque dur : http://www.slitaz.org/fr/doc/handbook/install.html se fait en moins de 15 minutes. Après son installation, vous devrez installer les logiciels que vous estimez nécessaires à son utilisation (Abiword, Gnumeric, The Gimp, SMplayer, Claws Mail, etc), opération très simple à réaliser en mode graphique. C'est la distribution que j'ai installée sur mon EeePC 701, à la place de Xandros (voir l'article "Coups de coeur - Slitaz GNU/Linux").

Vous pouvez aussi utiliser Lubuntu, distribution Ubuntu très légère également, mais plus complète que Slitaz. C'est la distribution que j'installe sur les vieux ordinateurs de mes amis, à la place de Windows. http://www.ubuntu-fr.org/telechargement?variante=lubuntu ou http://lubuntu.fr/

La distribution la plus populaire, car très facile d'accès pour un débutant : http://www.ubuntu-fr.org

La distribution concurrente : http://www2.mandriva.com/fr/

Les différentes distributions : http://www.framasoft.net/rubrique231.html

Les différents LiveCD : http://www.framasoft.net/rubrique277.html

Installation de différentes distributions : http://lea-linux.org/documentations/Install-index