Qu'est-ce qui peut vous inciter, vous un anonyme, à vouloir créer votre site Internet personnel ?

Peut-être l'envie ou le besoin de vous faire connaître, d'exprimer une opinion, de partager une passion ou tout simplement les photos d'un évènement familial ou d'un voyage ?

Bien sûr, très peu de sites personnels sont intéressants, mais à mon avis, il est important de ne pas abandonner cet espace de liberté aux seuls professionnels de la communication et de maintenir cette diversité qui a fait d'Internet un moyen d'expression ouvert à tous. Préservons cette chance que nous avons de pouvoir pousser un coup de gueule ou de partager un coup de cœur, possibilité qui n'était réservée qu'à quelques privilégiés, avant Internet.

D'autant plus que créer un site internet peut être totalement gratuit.

Deux avis sur les sites perso :

Attention toutefois, Internet est un espace de liberté, mais pas de non droit. Comme dans la vraie vie, la liberté ne veut pas dire le non respect des autres et de leur liberté. Vous devez respecter quelques obligations légales, comme par exemple, sa déclaration à la CNIL dans certains cas :


Un site Internet, comment ça fonctionne ?


C'est l'affichage d'une page sur un écran d'ordinateur (ou apparenté) à l'aide d'un logiciel, appelé navigateur. Le contenu de cette page est défini dans un fichier placé sur un serveur (ordinateur distant), appelé hébergeur. Ce fichier est écrit dans un langage, interprété par le navigateur (et par le serveur avec certains langages), qui affiche son contenu sur votre écran.

Pour créer un site Internet, il faut donc écrire un fichier dans un langage spécifique, le placer sur un serveur et obtenir une adresse (ou URL) du type "http://nom-du-site.com" ou "http://www.nom-du-site.com" qui permettra au navigateur de trouver ce fichier sur Internet.

N'ayez pas peur, ceci peut sembler compliqué, mais en fait c'est assez simple et des logiciels peuvent vous faciliter la tâche, voire presque tout faire pour vous.


La conception du site


Il existe de nombreux logiciels gratuits, plus ou moins sophistiqués, qui vous permettront de créer simplement votre site web personnel, vous pourrez ensuite l'héberger gratuitement ou pour un tout petit prix.

Je vous présente deux méthodes pour réaliser un site Internet, soit utiliser une plate-forme de création et d'hébergement de sites, soit installer un CMS chez un hébergeur (gratuit ou payant).

Une fois installés et configurés, les deux systèmes fonctionnent à peu près de la même manière. Ils sont basés sur le même principe, la séparation du contenant et du contenu, ce dernier étant stocké dans une base de données.

Avant de choisir la méthode pour créer votre site Internet, il faut bien définir vos besoins.


Les plates-formes


Il y a bien entendu les blogs que vous pouvez créer, configurer et gérer en ligne. C'est une très bonne solution pour vous permettre de vous exprimer, sans avoir à assimiler les langages web. La création d'un blog (inscription et activation) sur une plate-forme est en général très rapide et gratuite : http://www.jguiss.com/2012/10/creer-un-blog-gratuit/

D'autres sites et certains fournisseurs d'accès à Internet, vous proposent de créer en ligne, gratuitement, votre site Internet, un peu à la manière d'un blog et aussi facilement (Pages perso Orange, Jimdo, AutoWebCreator ou Google-Sites).

Voir ce site http://www.dessinemoiunsite.com/choisir-outil-creer-son-site-internet/

Toutes ces pages personnelles sont très faciles à créer et à gérer, elles offrent de nombreuses possibilités de personnalisation à l'aide de thèmes, d'outils ou de fonctions.

Mais prenez garde, les possibilités de ces offres sont souvent limitées, avec des publicités imposées. Pour des services plus complets ou sans publicité, vous devrez payer et assez cher. L'objectif de ces sites est très clairement commercial et leur proposition n'a comme but que de vous rendre captif. En effet, une fois votre site créé gratuitement, quand vous vous rendrez compte qu'il manque des fonctions essentielles ou que la publicité est trop présente, il sera trop tard pour changer de système et surtout d'adresse. Le problème est le même avec la plupart des plates-formes de blog.

Seules trois plates-formes sont entièrement gratuites et sans publicité : Google-Sites, Blogger de Google et blog.free.fr de Free.


Par ailleurs, d'autres techniques pour partager une passion ou des photos sont disponibles, comme les réseaux sociaux, par exemple, en créant une page FaceBook.


Les CMS


Il existe un très grand nombre de CMS (Voir https://framalibre.org/annuaires/cms). Ils sont pratiquement tous libres ou gratuits, avec ou sans base de données, du plus simple, destiné aux débutants, au plus complexe, pour un usage professionnel ou commercial. Ils vous permettront de créer votre site Internet sans connaissance des langages web.

Le principe est le même pour tous les CMS, il faut télécharger une archive "Zip" contenant les fichiers du CMS, extraire les fichiers de l'archive et les transférer sur le serveur de l'hébergeur à l'aide d'un logiciel appelé client FTP, ils sont en général gratuits, le plus célèbre étant FileZilla qui fonctionne aussi bien sous Windows, Mac ou Linux : http://www.filezilla.fr/. Ensuite, si le CMS utilise un système de gestion de base de données, il faut installer la base de données. Et enfin, il faut configurer le CMS et le site.

Attention de ne pas choisir un CMS trop complexe. Il vaut mieux un CMS un peu moins complet, mais plus facile à assimiler pour un novice, certains sont des usines à gaz.

Je vous conseille deux CMS : PluXml (sans système de gestion de base de données) et DotClear (avec MySQL ou PostgreSQL). Il s'agit de deux moteurs de blog, mais ils permettent de créer un site Web classique.

Sachez aussi qu'un CMS nécessite des mises à niveau, afin d'être compatible avec les évolutions techniques des serveurs et des navigateurs, sans parler des correctifs de sécurité ou de bug. Ces mises à niveau sous-entendent une maintenance assurée par l'administrateur du site. En général, ces opérations sont semi-automatiques, en un clic, mais, dans certains cas, elles peuvent nécessiter une intervention manuelle.

Si vous souhaitez un site plus personnalisé, vous pouvez, bien entendu, le créer vous-même avec un éditeur HTML WYSIWYG ou un éditeur de texte comme NotePad++. Pour cette dernière solution vous devez connaître et maîtriser le HTML et le CSS, voire le JavaScript ou un langage comme le Php (Voir : https://openclassrooms.com/).


L'hébergement


Un hébergeur est un prestataire qui loue ou qui prête gratuitement ses serveurs pour y installer des sites Web.
Il peut proposer différents services comme la fourniture d'un nom de domaine, l'installation en un clic d'un CMS, la sauvegarde du contenu, un support technique, etc. En général, les hébergeurs gratuits n'offrent pas ces services.

Vous devez maintenant choisir un hébergeur et un nom de domaine, vous avez un grand choix de solutions gratuites ou à petit prix.

En premier lieu, vérifiez que votre fournisseur d'accès à Internet (FAI) vous propose un espace pour héberger votre page perso, il vous fournira également une adresse (URL) qui sera un sous domaine (c'est à dire que le nom du FAI figurera dans l'adresse).


Hébergement gratuit chez Free


Si votre FAI ne vous propose pas d'espace d'hébergement ou que celui-ci n'est pas compatible avec un CMS en Php, Free propose à tous les internautes d'héberger leurs sites Web dans son espace "Pages-perso" :


Les plus :

  • La gratuité totale, sans aucune publicité.
  • Un espace disque important (10 Go), un trafic illimité, Php et MySQL et une adresse mail liée au compte.
  • Un accès en FTP et la possibilité de gérer sa base de données par PhpMyAdmin, donc de la sauvegarder.
  • Une qualité d’hébergement relativement satisfaisante, même si par moment on constate certaines lenteurs, voire des indisponibilités du serveur.
  • La possibilité d’installer de nombreux CMS modernes, depuis les dernières mises à jour des serveurs.

Les moins :

  • Impossibilité d’utiliser un nom de domaine, mais le sous-domaine proposé par Free est assez court et facilement mémorisable, car il n’y a que .free.fr à ajouter au nom du site.
  • Débit assez faible de 30Ko/Seconde.
  • L’installation de CMS est à effectuer soi-même.
  • Pratiquement pas de support ou d’assistance.
  • Suppression sans préavis d’un site non conforme aux exigences de Free.



Il y a d'autres hébergeurs gratuits, sans publicité, par exemple :



Hébergements payants


Aucun hébergeur gratuit n'offre des prestations de même niveau que celles proposées par un hébergeur payant. Des solutions payantes, abordables et très efficaces, existent :



Mes conseils


Si vous ne vous sentez pas capable, de créer votre site Internet, même en utilisant un CMS, une plate-forme est une bonne alternative. C'est à mon avis, très suffisant pour un site personnel.


Blog.free.fr

Free propose, à tous les internautes, abonnés ou non à Free, de créer un blog gratuitement et très facilement, avec le CMS DotClear, dont la réputation de qualité n'est plus à faire : http://blog.free.fr/

Le site sur lequel vous lisez cet article a été créé avec http://blog.free.fr/, c'est complet et on ne peut pas faire plus simple :


Deux autres solutions :

Dans les deux cas, il faut d'abord créer un compte Google. Le gros avantage de Blogger et de Google-Sites est la possibilité d'utiliser un nom de domaine personnel.

Je dois avouer que j'ai une préférence pour la plate-forme de Free, qui ne nécessite pas d'inscription au préalable et aussi pour son moteur de blog, DotClear, dont l'interface d'administration est plus intuitive que celle de Google.

Bien entendu, il ne s'agit que d'un avis personnel et d'une question de goût.