Vous êtes responsable d'une petite association et vous désirez créer un site Internet pour améliorer sa communication.

Vous avez seulement besoin de quelques pages pour présenter son organisation, ses actions, son actualité et pour la contacter.

Votre problème, c'est que vous ne savez pas du tout comment faire, que vous n'avez aucune connaissance des techniques utilisées et que vous n'avez, ni le temps, ni l'envie de les apprendre et encore moins les moyens de faire appel à un professionnel.

Pas d'inquiétude, il existe des moyens très simples et gratuits, pour créer le site Internet de votre association.


La méthode


En gros, il y a deux méthodes pour réaliser un site Internet, soit utiliser une plate-forme de création et d'hébergement de sites, soit installer les fichiers du site (dans notre cas un CMS) chez un hébergeur (gratuit ou payant).

Une fois installés et configurés, les deux systèmes fonctionnent à peu près de la même manière. Ils sont basés sur le même principe, la séparation du contenant et du contenu, ce dernier étant stocké dans une base de données.

L'utilisateur n'agit que sur le contenu, à l'aide de formulaires. Avec une plate-forme, il n'agit jamais sur le contenant, en revanche, chez un hébergeur classique, il doit parfois faire une mise à niveau du contenant, en remplaçant certains fichiers du CMS. En général, cette opération est semi-automatique, en un clic, mais, dans certains cas, elle peut nécessiter une intervention manuelle.

La première chose à faire est de bien définir vos besoins avant de choisir le système qui sera utilisé pour créer votre site Internet (Cahier-des-charges).


Les plates-formes


La solution la plus simple est de le créer entièrement en ligne, avec ce qu'on appelle une plate-forme de création et d'hébergement de sites Web.

De nombreux sites proposent ces services gratuitement, mais prenez garde, les possibilités de certaines de ces offres sont assez limitées, pour des services plus complets et souvent indispensables, vous devrez payer et assez cher. L'objectif de ces sites est très clairement commercial et leur proposition n'a comme but que de rendre les associations captives.

En effet, une fois votre site créé gratuitement, quand vous vous rendrez compte qu'il manque des fonctions essentielles ou que la publicité est trop présente, il sera trop tard pour changer de système et surtout d'adresse. Le problème est le même avec la plupart des plates-formes de blog.

A ma connaissance, seules les trois plates-formes que je vous présente, sont réellement gratuites et sans aucune publicité.

Elles peuvent être suffisantes pour une petite association, elles sont d'ailleurs souvent utilisées dans ce sens. Leur mise en place est très simple et il est facile de les personnaliser.


Blog.free.fr


Free propose de créer un blog gratuitement, sans publicité et très facilement, avec le CMS Dotclear. Il n'y a pas de compte à créer, il faut seulement donner son identité et fournir une adresse mail valide. L'URL du site serait : http://nom_association.blog.free.fr

Voir mon article :

De nombreux blogs/sites utilisent cette plate-forme :

  • Les plus : la gratuité totale, l'absence de publicité et la très grande simplicité d'utilisation.
  • Les moins : l'impossibilité d'installer de nouvelles fonctions et d'avoir plusieurs administrateurs.


Blogger de Google


L'autre plate-forme de blog, gratuite et sans publicité, il faut simplement posséder un compte Google : https://www.blogger.com

Plus complète que blog.free.fr, elle est peut-être un peu plus complexe à utiliser. Elle offre de très nombreuses possibilités. Voir l'aide : https://support.google.com/blogger

L'adresse du site serait du type : https://nom_association.blogspot.fr mais il est possible d'utiliser son propre nom de domaine (à 10 €uros par an) : Google Domains

Voir un exemple : https://familypm.blogspot.fr

C'est une bonne solution pour créer un blog. Pour un site traditionnel, il vaut mieux utiliser Google Sites.

  • Les plus : la gratuité totale, l'absence de publicité, le grand nombre de fonctions disponibles et les différents niveaux d'administration.
  • Les moins : l'obligation de posséder un compte Google.


Google Sites


Presque aussi simple qu'un blog, mais plus complet, Google Sites. L'adresse (ou URL) du site serait du type :
https://sites.google.com/site/nom_association/

Voir un exemple : https://sites.google.com/site/phortailcms/

Toutefois, il est possible d'utiliser votre propre nom de domaine (à 10 €uros par an), voir :

De nombreux modèles sont disponibles pour les associations :

  • Les plus : la gratuité totale, l'absence de publicité, le grand nombre de fonctions disponibles et les différents niveaux d'administration.
  • Les moins : l'obligation de posséder un compte Google.


Facebook


Vous pouvez aussi créer une page Facebook : http://www.tookets.com/blog/creer-une-page-facebook-pour-votre-association-cest-facile/

Une page Facebook (pas un compte personnel) est un très bon moyen de communiquer gratuitement sur votre association et de toucher un large public. La seule contrainte pour vous et les visiteurs, posséder un compte Facebook. Une page Facebook peut remplacer un site Internet et peut aussi être complémentaire.

Voir deux exemples :


Les CMS


Une autre solution pour créer un site complet, totalement gratuit et sans publicité, est d'utiliser un CMS, associé à un hébergement gratuit.

Attention de ne pas choisir un CMS trop complexe. Il vaut mieux un CMS un peu moins complet, mais plus facile à assimiler pour un novice, certains sont des usines à gaz.

Après avoir réalisé le site Internet d'une association à l'aide du CMS Joomla, j'ai constaté que les personnes chargées de sa mise à jour rencontraient des difficultés pour des actions de gestion relativement simples.

Je vous conseille le CMS moteur de blog DotClear en utilisant "PostgreSQL", il est parfaitement compatible avec les pages-perso de Free et très simple à utiliser (Voir un exemple : http://aide.associations.free.fr/blog/).

Sachez aussi qu'un CMS nécessite des mises à niveau, afin d'être compatible avec les évolutions techniques des serveurs et des navigateurs, sans parler des correctifs de sécurité ou de bug. Ces mises à niveau sous-entendent une maintenance assurée par l'administrateur du site.

mise-a-niveau

Chez Free, il n'est pas possible de faire les mises à jour automatiquement, il faut placer les fichiers des nouvelles versions sur le serveur FTP, faire la mise à jour à partir du tableau de bord du CMS, puis supprimer manuellement les fichiers des anciennes versions, sur le serveur FTP.
Avec les autres hébergeurs, ça devrait se faire directement à partir du tableau de bord du CMS.
Avec une plate-forme comme blog.free.fr, ces mises à niveau sont gérées de manière transparente par les administrateurs de la plate-forme.



Les hébergeurs


Un hébergeur est un prestataire qui loue ou qui prête gratuitement ses serveurs pour y installer des sites Web.
Il peut proposer différents services comme la fourniture d'un nom de domaine, l'installation en un clic d'un CMS, la sauvegarde du contenu, un support technique, etc. Les hébergeurs gratuits n'offrent pas ces services, en général.

Free


Free propose à tous les internautes d'héberger leurs sites Web dans son espace "Pages-perso" :


Les plus :

  • La gratuité totale, sans aucune publicité.
  • Un espace disque important (10 Go), un trafic illimité, Php et MySQL et une adresse mail liée au compte.
  • Un accès en FTP et la possibilité de gérer sa base de données par PhpMyAdmin, donc de la sauvegarder.
  • Une qualité d’hébergement relativement satisfaisante, même si par moment on constate certaines lenteurs, voire des indisponibilités du serveur.
  • La possibilité d’installer de nombreux CMS modernes, depuis les dernières mises à jour des serveurs.

Les moins :

  • Impossibilité d’utiliser un nom de domaine, mais le sous-domaine proposé par Free est assez court et facilement mémorisable, car il n’y a que .free.fr à ajouter au nom du site.
  • Débit assez faible de 30Ko/Seconde.
  • L’installation de CMS est à effectuer soi-même.
  • Pratiquement pas de support ou d’assistance.
  • Suppression sans préavis d’un site non conforme aux exigences de Free.

OVH


Pour une association plus importante, pour laquelle il vous faudrait un hébergement de meilleure qualité, je vous conseille OVH, qui propose un hébergement mutualisé (espace disque de 25Go, une base de données MySql de 200Mo, trafic illimité) et un nom de domaine, à moins de 50 €uros par an :

De nombreux services sont inclus à cette offre, comme un CMS pré-installé (Drupal, Joomla, PrestaShop ou WordPress), qui permet de créer un site complet avec possibilité de le gérer à plusieurs niveaux d'administration :

OVH propose une nouvelle offre à petit prix, KIMSUFI, à 1,79 €uros TTC par mois, avec nom de domaine offert, la première année :


EvxOnline


EvxOnline, propose un hébergement de qualité à moins de 30 €uros par an, sans nom de domaine :


Obambu


Un hébergeur aux tarifs très attractifs, à partir de 10 Euros par an :



En conclusion


Si votre association n'a besoin que d'un site assez simple, qu'elle n'a que très peu de moyens financiers et qu'aucun de ses bénévoles ne possède les compétences pour administrer un CMS, je vous conseille d'utiliser la plate-forme blog.free.fr. Elle cumule les avantages d'une plate-forme gratuite et la qualité du CMS DotClear.

Pour un site plus complet et si vous vous sentez capable de l'administrer et de le maintenir, je vous conseille d'installer DotClear sur un hébergement payant, comme Obambu, Kimsufi ou EvxOnline, pour un budget de 10 à 30 €uros par an.

Bénévolat


Aide aux Associations


Si votre association est située à proximité de la ville d'Agde, dans le département de l'Hérault, je peux vous aider bénévolement à créer gratuitement son site Internet et vous initier à son fonctionnement.
Voir sur mon site d'assistance pour plus de précisions :