Il s'agit plus d'un coup de gueule que d'un coup de cœur.

Après avoir regardé le documentaire "Prêt à jeter - Obsolescence programmée" sur Arte en janvier 2012, dans lequel on découvre les différentes techniques utilisées par les grands groupes industriels pour nous obliger à consommer, en rendant obsolètes les produits que nous leur achetons, je me suis intéressé à ce problème.

Obsolescence programmée

L'obsolescence programmée ou comment ringardiser celui qui s'oppose à ce système.

C'est assez paradoxal, il est de bon ton d'être écologiste et dans le même temps, il faut consommer de plus en plus pour être à la mode.

J'ai le profil type du ringard, je roule dans une voiture lowcost, très fiable et économique, je ne change mon électroménager que lorsqu'il est hors d'usage, je possède des meubles en bois qui durent et non pas ce mobilier de pacotille, qu'il faut changer régulièrement, je ne suis pas la mode vestimentaire, j'ai trouvé les vêtements dans lesquels je suis à l'aise et je conserve ce style, j'utilise un téléphone mobile, non smartphone, de plus de quatre ans, mon ordinateur de 2005 fonctionne parfaitement sous Linux-Slitaz, et je les emmerde !

Je ne suis pas radin, j'aime faire de très beaux cadeaux à ceux que j'aime et les inviter souvent au restaurant ou en week-end.

J'apprécie les plaisirs de la vie, mais je ne veux pas entrer dans ce système où il faut consommer pour consommer.

Je sais bien que je ne vais pas changer le monde. Mais à mon niveau, je peux quand même essayer de modifier quelques habitudes dans un domaine que je maîtrise en partie, l'informatique, et peut-être limiter un peu les effets de l'obsolescence programmée.

Quand vous achetez un ordinateur, afin de pouvoir l'utiliser, un système d'exploitation (dans 90% des cas Windows) est déjà installé. C'est pratique, vous n'avez pratiquement qu'à le brancher en arrivant chez vous et à le démarrer.

Attention, c'est un piège !

Ce système d'exploitation a une durée de vie limitée. Une nouvelle version sortira dans quelques mois ou au mieux dans quelques années (voir les différentes versions : Windows 1.01 (20 novembre 1985), 2.0 (9 décembre 1987), 3.1 (18 mars 1992), 95 (24 aout 1995), 98 (25 juin 1998), Millénium (14 septembre 2000), XP (25 octobre 2001), Vista (30 janvier 2007), Seven (22 octobre 2009) et 8 (26 octobre 2012)) et le votre deviendra alors obsolète. Il ne sera plus compatible avec le matériel et les logiciels disponibles dans le commerce. Vous serez obligé de le changer.

Mauvaise surprise, votre ancien ordinateur, en parfait état, n'est pas compatible non plus avec cette nouvelle version, ni vos logiciels, pourtant payés très chers. Vous obligeant à acheter un nouvel ordinateur, équipé lui aussi d'un système d'exploitation à durée limitée et ainsi de suite. A chaque changement de version de Windows, celui-ci est de plus en plus exigeant quant au matériel nécessaire à son bon fonctionnement, en terme de puissance du microprocesseur, de la mémoire vive et de la carte graphique, ou de capacité du disque dur. Ce prérequis ne permet pas pour autant de meilleures performances de l'ordinateur, cette augmentation de puissance étant utilisée pour le fonctionnement du système d'exploitation.

90% des ordinateurs sont équipés de Windows et les 10% restant sont presque tous des Macintosh d'Apple, trois fois plus chers et concernés également par l'obsolescence programmée. Comment faire ? Il est pratiquement impossible de trouver un ordinateur vendu sans système d'exploitation, en grande surface.

Je n'ai rien contre Windows, c'est l'hégémonie de Microsoft que je condamne. Il est quasiment impossible de trouver un PC en grande surface qui ne soit pas équipé de ce système d'exploitation, très peu de fabricants de matériels informatiques fournissent les drivers pour Linux et pratiquement aucun jeu commercial n'est développé pour Linux.

Pour les professionnels qui utilisent des logiciels développés pour un des deux grands systèmes d'exploitation, il n'y a malheureusement pas de solution (hormis une virtualisation), mais il est quand même possible d'envisager l'utilisation d'applications web, compatibles avec tous les navigateurs et tous les systèmes, pour ne pas être captifs.

Pour les particuliers, l'utilisation qu'ils font de leur ordinateur, pour le plus grand nombre, ne nécessite pas un système d'exploitation particulier.

La solution, si vous achetez un ordinateur sous Windows, installez des logiciels libres et gratuits (voir la page de Liens), puis quand le système deviendra obsolète, ne changez pas d'ordinateur, passez à Linux, c'est gratuit et terriblement efficace. Votre PC sera encore plus performant et vous retrouverez tous vos logiciels libres utilisés sous Windows.

Si vous possédez déjà un ordinateur sous Windows et que vous envisagez de le changer, avant de faire cette dépense, essayez Linux, c'est gratuit et ce n'est pas si compliqué.

Voir les différents articles à ce sujet :